L’accord du participe passé… Verbes pronominaux narcissiques!


Publié le 24 janvier 2010     Catégorie(s): Participes passés

Tu vis à une époque du « je-me-moi ». Il t’arrive souvent de te mirer. Tu veux que tes actions reviennent sur toi, etc. Te laver, te souvenir, t’ennuyer, t’envoler sont des verbes que tes oreilles entendent bourdonner sans cesse. Qu’en est-il de leurs participes passés? Comment s’accordent-ils? Je t’entends frémir. Je m’empresse donc de te simplifier cet accord afin que l’angoisse ne t’étreigne pas plus longtemps.

Il faut distinguer d’abord un verbe qui est toujours pronominal de celui qui l’est seulement à l’occasion. Toujours pronominal il est quand il ne peut pas se passer du pronom qui accompagne son sujet.

Exemple : Sylvie s’empare du marteau. Tu ne peux pas enlever le « s’ » et dire Sylvie empare du marteau.

S’il est toujours pronominal, tu accordes toujours le participe passé en genre et en nombre avec le sujet.

Exemple : Les ouvrières se sont emparées de leurs outils.

Quel est le truc pour savoir si le verbe est parfois pronominal?

Tente de le conjuguer sans le pronom qui accompagne le sujet.

Exemple : Elle se lave les mains. Tu peux dire : elle lave ses mains. Le verbe se laver est donc un verbe parfois pronominal.

S’il est parfois pronominal, tu suis les règles du participe passé avec l’auxiliaire avoir.

Le truc est de remplacer l’auxiliaire être du verbe parfois pronominal par l’auxiliaire avoir afin de vérifier si le complément du verbe précède le participe passé. Si c’est le cas, tu l’accordes avec ce complément.

Exemple sans accord : elle s’est lavé les mains.

Truc : Elle a lavé quoi? Les mains. Le complément du verbe est placé après le participe passé. Il n’y a donc pas d’accord.

Exemple avec accord : Elle s’est trouvée seule dans la nuit.

Truc : Elle a trouvé qui ? Elle-même. Le complément du verbe est placé avant le participe passé. Il s’accorde donc avec ce complément.

Bien sûr, il y a des exceptions à ces règles si simples. Je préfère ne pas en parler pour le moment. Je te suggère un test cette semaine où tu rencontreras ces deux cas :

1. Participe passé ayant un verbe toujours pronominal

2. Participe passé ayant un verbe parfois pronominal

Articles sur le même sujet:

  1. Accord du participe passé suivi d’un infinitif
  2. Ton participe passé est-il la victime innocente d’insidieux écrans?
  3. Comment accorder le participe passé avec avoir sans se faire avoir?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.
Votre commentaire sera publié après approbation de ma part.
Je refuse seulement les commentaires qui ne sont pas pertinents.
N.B. Vous pouvez signaler une erreur ou une coquille en utilisant le commentaire (qui sera uniquement lu par le Cyberprof).

3 commentaires pour “L’accord du participe passé… Verbes pronominaux narcissiques!”

  1. Scientific Chick a dit...

    Je viens de découvrir votre blogue. Merci de bien vouloir clarifier toutes ces règles!
    Très utile.


  2. David a dit...

    Merci pour la precieuse lecon. J’aimerai savoir, est-ce que si on omet cette regle notre phrase est incorrecte ou generalement cela ne pose pas de probleme. Cette regle ne s’applique qu’au maniaque de la grammaire?

    Merci


  3. Jacques Rancourt a dit...

    Pourrais-tu David me donner un exemple concret où tu voudrais omettre cette règle ?


Commentaire :